Andersen Le rossignol de l'empereur contes enfants histoires enfants
Comptine pour enfants
Nouvelles comptines enfants
Rechercher une comptine
Comptines populaires
Berceuses pour enfants
Chansons pour enfants
Chants de noël
Comptines animaux
Comptines fêtes
Comptines de maternelle
Comptines pour bébé
Comptines jeu de doigts
Comptines à nombres
Comptines à chanter
Comptines en anglais
Comptines en allemand
Comptines en italien
Comptines en espagnol
Comptines de noël
Fables de La Fontaine
Fables
Chansons Disney
Contes enfants
Histoires enfants
Chansons série télé
Coloriage
Paroles chansons enfants
Jeux loisirs enfants
Carte anniversaire gratuite
Sites pour enfants
Partenaires

 

Andersen Le rossignol de l'empereur

contes enfants

Andersen Le rossignol de l'empereur contes enfants histoires enfants

Andersen Le rossignol de l'empereur contes enfants histoires enfants



Andersen Le rossignol de l'empereur




Il était une fois un empereur chinois qui vivait dans le plus magnifique château du monde. Son jardin, où l'on pouvait voir les plus merveilleuses fleurs, n'était qu'enchantement et féerie.

Il y avait même un rossignol qui avait établi son nid dans une des branches d'un grand arbre fleuri.

Cet oiseau chantait si délicieusement que tout le monde alentour s'arrêtait de travailler pour l'écouter.

Venant de tous les pays, les visiteurs se pressaient vers la ville impériale et tous s'extasiaient devant le château et le jardin.

Mais lorsqu'ils avaient entendu le rossignol, tous s'écriaient :

" Voilà qui est prodigieux ! ". Et tout un chacun bavardait en s'émerveillant sur le chant de l'oiseau, tant et si bien que la rumeur parvint aux oreilles de l'Empereur qui se mit en colère.

" Qu'est-ce donc que ce rossignol ? demanda le vieux monarque.

Je ne le connais pas. Il se trouve dans mon empire et dans mon jardin et je n'en ai jamais entendu parler ? Qu'on me l'amène ! "

Pendant ce temps, on fit au château des préparatifs extraordinaires pour recevoir l'illustre chanteur. Les murs et les carreaux de porcelaine brillaient aux rayons de cent mille lampes d'or. Au milieu de la grande salle où l'Empereur était assis, on avait placé une baguette dorée pour recevoir le rossignol.

Tous les yeux étaient fixés sur le petit oiseau gris, et celui-ci chantait d'une manière si admirable et divine que les larmes en vinrent aux yeux de l'Empereur. Oui, les larmes coulaient sur les joues du vieil homme et le rossignol chantait de mieux en mieux.

Sa voix allait jusqu'au fond des cœurs, et il eut le plus grand succès. Toute la ville parla dès lors de l'oiseau prodigieux qui devint le joyau de tout le royaume.

Or, un jour, l'Empereur reçut un gros paquet contenant un
rossignol mécanique. Celui-ci devait imiter le vrai rossignol et était tout couvert de diamants, de rubis et se saphirs.

Il était si beau et si semblable au premier, il chantait si bien, que tout le monde voulut écouter un concert des deux
rossignols. On les fit donc chanter ensemble, mais le duo
sonnait complètement faux, car le véritable rossignol chantait selon son inspiration naturelle et l'autre obéissait au mouvement de la mécanique. On fit alors chanter seul l'oiseau artificiel. Il eut autant de succès que le véritable et il plaisait davantage aux yeux, car il brillait de tout l'éclat de ses pierres précieuses.

Il chanta ainsi trente-trois fois le même morceau sans la moindre fatigue, et plut tant que l'on chassa le véritable rossignol.

Celui-ci fut banni de la ville et de l'empire, et l'oiseau artificiel prit la place d'honneur sur une petite table de laque auprès du lit de l'Empereur. Cela durait depuis un an. Mais un soir que l'oiseau mécanique chantait de son mieux et que l'Empereur l'écoutait dans son lit avec délices, on entendit tout à coup à l'intérieur du corps : " crac ", puis : " br-rr-ou-ou ".

Toutes les roues s'emballèrent et la musique s'arrêta subitement.

La belle mécanique était rouillée. Quelle désolation !...

On n'entendit plus jamais chanter l'oiseau artificiel.

Cinq ans plus tard, le pays fut plongé dans une profonde douleur.

Les chinois aimaient beaucoup leur Empereur, mais un jour, il tomba malade et l'on disait qu'il allait mourir.

Déjà, on avait élu un nouvel empereur et tout le peuple était assemblé sur la place pour l'acclamer.

L'empereur déchu était étendu pâle et froid dans son grand lit magnifique. Pouvant à peine respirer, il était tellement oppressé qu'il avait l'impression qu'on lui marchait sur la poitrine.

Ouvrant les yeux, il vit la Mort, parée de ses plus beaux atours, qui était venue le chercher. L'Empereur eut très peur et croyait sa dernière heure venue.

Alors tout à coup, près de la fenêtre se fit entendre un chant ravissant. C'était le petit rossignol de la forêt qui chantait sur une branche. Il avait appris la maladie de l'Empereur et venait lui apporter de l'espoir et de la consolation. Et le petit rossignol chanta si merveilleusement et si doucement que les visions de l'Empereur s'évanouirent.

Comme par magie, le vieil homme guérit et reprit immédiatement des forces. " Merci, merci petit oiseau céleste, dit-il. Je t'ai chassé jadis et cependant tu as fait disparaître par ton chant les méchantes figures qui assiégeaient mon lit. Comment pourrais-je te récompenser ?

- Tu m'as déjà récompensé, dit le rossignol. J'ai arraché des larmes à tes yeux la première fois que j'ai chanté. Ce sont pour moi des diamants et je ne l'oublierai jamais.

Laisse-moi venir près de toi quand bon me semblera. Je te chanterai les heureux et ceux qui souffrent, le bien et le mal, tout ce qui n'est pas connu de toi, car un petit oiseau vole partout et perçoit toutes les choses que tu ne peux voir. mais promets-moi une seule chose : ne raconte à personne que tu as un petit oiseau qui t'informe de tout. Crois-moi, tout n'en ira que mieux. "

Et le petit rossignol s'envola. Un instant après, les courtisans et serviteurs entrèrent pour voir une dernière fois leur défunt Empereur et restèrent ébahis lorsque celui-ci leur dit tout bonnement : " Bonjour ! "






Lue 7721 fois !


Commentaires sur cette comptine :

--> Pas de commentaires actuellement alors n'hésitez pas à nous laisser un commentaire sur cette page.

Vous avez un commentaire sur cette comptine ou une suggestion alors n'hésitez pas à nous laisser un commentaire sur cette page.


Andersen Le rossignol de l'empereur contes-enfants histoires enfants
Andersen Le rossignol de l'empereur contes-enfants histoires enfants
 

 

    Classement de sites - Inscrivez le vôtre!